5 conseils contre la fraude des PDG

La fraude au PDG est l'un des crimes en ligne les plus dommageables financièrement. C'est l'une des cyber menaces les plus répandues auxquelles sont confrontées les entreprises et elle exploite le fait que nous sommes si nombreux à utiliser le courrier électronique, tant à titre privé que professionnel. Les escrocs de la fraude par courriel sont rusés. Mais il existe plusieurs astuces pour protéger votre entreprise contre ce type d'attaques.

1 Vérifiez que SPF, DKIM et DMARC sont configurés

La configuration de SPF, DKIM et DMARC peut empêcher l'envoi de courriels frauduleux à partir de votre nom de domaine. Vous pouvez facilement vérifier si les paramètres sont corrects à l'aide de l'outil en ligne suivant. L'analyse des risques en ligne sur le site Web d'Eye Security effectue également cette vérification.

2 Entrainez régulièrement vos employés

La simulation d'incidents est une méthode éprouvée pour désapprendre les comportements indésirables et apprendre à vos employés à reconnaître la fraude. Les simulations de phishing font partie du pack Eye.

3 Utilisez Microsoft 365 ou Google Workspace

Les cloud solutions telles que Microsoft 365 ou Google Workspace sont plus efficaces pour filtrer les spams que les serveurs de messagerie traditionnels (sur site). Vous pouvez souvent régler avec précision les cloud solutions pour éviter les spams. Eye surveille les environnements cloud 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et est capable de bloquer temporairement des utilisateurs afin de repousser les attaques numériques.

4 Diffusez des exemples

En montrant aux employés des exemples de fraude au PDG, vous les sensibilisez et leur apprenez à en reconnaître les signes.

5 Mettez en place des processus internes solides

Passez de bons accords sur les transferts d'argent au sein de votre entreprise, par exemple. Appliquez le principe des quatre yeux lorsqu'une somme importante doit être transférée. En outre, appelez toujours un fournisseur lorsqu'un changement de numéro de compte est transmis pour vérifier s'il est légitime.