Protection Unit officialise un partenariat exclusif avec Eye Security

Saint-Georges-sur-Meuse, le lundi 13 février 2023 – À la pointe des nouvelles technologies, et toujours soucieuse d'offrir à ses clients une sécurité optimale incluant une gamme complète de services, Protection Unit avait lancé, il y a peu, sa propre « Cyber UNIT » destinée aux entreprises belges. Après quelques mois de développement, Protection Unit fait un grand pas en avant et signe un partenariat officiel avec Eye Security en Belgique, en France et au Luxembourg. Eye Security est réputée pour compter parmi ses membres les plus grands spécialistes européens, dont d'anciens agents des services de renseignement et de sécurité néerlandais (AIVD et MIVD).

De plus en plus fréquentes, les cyberattaques concernent aussi bien les attaques par déni de service (qui empêche les utilisateurs légitimes d'un service de l'utiliser) que les défacements (modifications non sollicitées) d'un site détourné par des pirates. Les motifs des cyberattaques et piratages sont variés : vol de données sensibles, rançonnage, sabotage, espionnage industriel, fraude… Les conséquences sont désastreuses : l'entreprise se retrouve généralement à l'arrêt, le temps de payer un montant souvent non négligeable pour récupérer ses données, ce qui peut entraîner de nombreux dommages économiques. Elle court également le risque d'être condamnée à une amende pour violation du règlement général sur la protection des données (RGPD).

Parmi les dommages collatéraux, on compte aussi l'impact sur la réputation (aucun fournisseur n'a envie que ses informations confidentielles circulent, par exemple), les éventuels dédommagements réclamés, les frais judiciaires ou les honoraires des avocats spécialisés.

Aujourd'hui, la sécurisation d'une entreprise doit donc aller au-delà d'un simple « test d'intrusion » annuel ou d'une formation particulière de sensibilisation à la cybersécurité. Et si certaines entreprises estiment qu'elles ne sont pas susceptibles d'intéresser les pirates informatiques, elles se trompent : celles dont la sécurité informatique n'est pas une priorité sont des cibles attrayantes et faciles pour les cybercriminels, quelle que soit leur taille.

La lutte contre la cybercriminalité n'a souvent, au sein des entreprises, pas suivi le même rythme que la numérisation. Et quand des mesures techniques existent, elles ne sont pas toujours bien rôdées, ni adaptées à la réalité du terrain. Voilà pourquoi notre service « Cyber UNIT », en collaboration avec Eye Security, a développé une offre élaborée, en fonction des besoins et souhaits des entreprises. Dès la première consultation, nous proposons à nos clients une procédure concrète et à jour, via l'installation du logiciel EDR (Crowdsrtike) effectuée par Eye Security, la réponse aux incidents et la formation de sensibilisation à la surveillance active sur le lieu de travail, qu'ils peuvent mettre en oeuvre lorsqu'ils sont la cible d'une cyberattaque.
Pour compléter ce système de défense, une cyber-assurance efficace permet de minimiser les pertes financières résultant de cyberattaques et des incidents informatiques. Les exigences des assureurs augmentent en même temps que le nombre d'attaques. Avec Cyber UNIT, Protection Unit remédie à ces problèmes et propose une offre complète.

« Les PME sont de plus en plus souvent victimes d'une cyberattaque. Aujourd'hui, plus de 70 % des attaques par rançongiciels (prise en otage numérique d'une entreprise) visent les PME. Leur niveau de défense a longtemps été à la traîne, tandis que les agresseurs se professionnalisent rapidement, ce qui leur permet de mener des attaques à grande échelle. Le succès d'Eye Security vient de sa capacité à protéger une entreprise dans les 24 heures avec son propre centre opérationnel de sécurité (SOC),puis de l'assurer dans les 48 heures avec une police de cyber-sécurité. »
Anne Masson
CEO - Eye Security Belgique

Publié le 6 avril 2023

Articles liés

Tout montrer